Pourquoi et comment devenir Growth Engineer ?

Fin 2017, je rejoignais l'équipe de Qonto en tant que Growth Hacker. Pour être honnête, je ne savais pas exactement ce qui se cachait derrière ce rôle. Le "Growth Hacking", j'avais lu énormément de choses sur ce sujet grâce à mes expériences d'avant et pour moi il s'agissait juste d'un terme à la mode venu des US pour dire qu'on innove dans le marketing digital.

Finalement ce rôle m'intriguait suffisamment pour que je me lance !

Au travers de mes 2 dernières années chez Qonto, j'ai pu voir l'évolution de cet environnement qu'on appelle la Growth et l'émergence d'équipes dans le Growth Engineering dans d'autres startups.

Même si je pense qu'un article n'est pas suffisant pour permettre à quelqu'un de changer de job et de devenir growth engineer, je tenais à te partager les façons qui te permettront d'initier ce changement et de te donner tous les éléments qui définissent ce nouveau métier.

Pourquoi devenir Growth Engineer ?

J'ai été développeur full-stack pendant un peu plus de 6 ans avant d'avoir ce rôle chez Qonto et je n'ai pas douté un instant de vouloir le faire. Il n'est pas facile de convaincre un développeur par ce choix de métier. Plusieurs raisons (j'en cite quelques une que j'ai eu l'occasion d'entendre dans mes échanges) :

Ces inconvénients se rapprochent plus d'une crainte que de faits réels. Voici les avantages que j'ai observés pendant mes dernières années chez Qonto et en échangeant avec d'autres growth engineers :

S'inspirer de...

Avant de te donner plus de précisions sur ce métier, je vais essayer de te convaincre davantage.

Aujourd'hui de plus en plus d'entreprises en France se tournent vers le growth engineer ou le growth hacker pour répondre aux enjeux techniques d'une équipe marketing. Je ne suis pas toujours convaincu par le rôle et les responsabilités qu'ils donnent lorsque je lis les différentes offres d'emploi mais c'est un début.

Aux Etats-Unis, ils ont plus d'avance sur ce sujet. Pour ma part j'ai été très inspiré par deux entreprises qui ont su faire du growth engineering un vrai atout pour leur business : Pinterest et Netflix.

Le Growth Engineering Chez Netflix
Le Growth Engineering Chez Netflix
Le Growth Engineering Chez Pinterest
Le Growth Engineering Chez Pinterest

N'hésite pas à lire les différents articles de Netflix ou de jeter un oeil aux meetups de Pinterest pour te faire une idée de l'ampleur que le growth engineering peut avoir.

D'autres entreprises comme : Notion, Dropbox, Todoist, Amplitude, Gitlab recherchent également des growth engineers.

Et si tu veux tenter l'aventure chez Qonto, un poste est ouvert pour être Senior Growth Engineer.

De Growth Hacker à Growth Engineer

Avant de commencer à parler de growth engineering et du growth engineer, revenons un peu en arrière. En 2012, le growth hacking commence à se démocratiser dans l'univers du marketing aux Etats-Unis.

Google Trends Growth Hacking
Google Trends Growth Hacking

Sean Ellis a grandement participé à cette émergence. Il a écrit son premier article en 2010 : Find a Growth Hacker for your startup. Le storytelling des succès des entreprises comme Dropbox, Airbnb ou Hotmail ont apporté une forte crédibilité à ce nouveau métier. Certains l'adoptent d'autres le critiquent, peu importe, les choses évoluent et les entreprises s'adaptent.

En France aussi nous voyons notre façon de faire du business s'adapter autour de ses nouveaux enjeux marketing. Des agences de Growth, comme Germinal, voient le jour et arrivent à convaincre non plus des startups mais aussi des grands groupes que le fait de "penser et exécuter growth" a un impact sur le business.

Le growth hack de l'année !

Il suffit de taper "techniques de growth hacking" dans Google et tu seras servi. Entre comment scrapper Linkedin ou avoir 10.000 abonnés sur son compte Insta, tu as le choix !

Le problème avec ces techniques c'est que ça part dans tous les sens. Ca me fait bien sourire par exemple quand je vois comme technique : "soigner son site web". Comme si faire l'inverse était naturel ou évident. Je pense que déjà il ne faut pas confondre bon sens et réelles techniques.

De plus, la plupart des personnes avec qui j'ai eu l'occasion de parler de growth hacking, m'ont toujours demandé : "est-ce que tu pourrais me partager des hacks ?" Honnêtement, je ne comprends pas ce qu'on attend vraiment de ces hacks.

Est-ce que les gens pensent que le growth hacking va les amener au succès ? Peut-être bien.

Growth engineer, la prochaine mode ?

C'est la raison pour laquelle, après 6 mois chez Qonto en tant que growth hacker, nous avons décidé avec ma manageuse de faire évoluer ce poste. Je regardais beaucoup ce que faisaient Pinterest et Netflix et incroyable, ils n'ont pas de Growth Hackers mais des Growth Engineers.

Google Trends Growth Hacker Vs Growth Engineer
Google Trends Growth Hacker Vs Growth Engineer

C'est exactement le poste qui convenait le mieux à mon rôle et à mes responsabilités. Ma principale mission chez Qonto était de réfléchir et d'implémenter des solutions techniques pouvant répondre aux besoins marketing de l'équipe Growth. Pas de hacks, que du bon sens et des solutions pérennes et durables.

Tout avait plus de sens pour moi comme pour mes collègues. Je suis développeur et c'est mon rôle de réfléchir aux problématiques d'engineering d'un point de vue marketing pour faciliter la croissance de l'entreprise.

Nous avons construit une équipe tech dédiée pendant 2 ans, mis en place des outils et une stack technique qui sert à une équipe de 38 personnes aujourd'hui. Nous sommes convaincus chez Qonto que le Growth Engineering apporte énormément de valeur au business et à notre croissance.

C'est quoi le Growth Engineering et qui est le Growth Engineer ?

Entre l'ops et l'engineering

Tout part de l'intérêt d'une équipe Growth. Aujourd'hui si on commence petit à petit à parler davantage de growth que de marketing c'est pour apporter ce focus sur la croissance.

Dans l'équipe, notre objectif est d'identifier des opportunités de croissance, de la tester et de mesurer les résultats.

Le Growth Engineering devient utile dans cette phase d'expérimentation. Afin de pouvoir implémenter l'option la plus optimale en terme de temps et de qualité il faut maitriser la complexité technique.

Néanmoins, le growth engineer n'a pas toujours besoin de ses compétences en engineering pour répondre à un besoin business. C'est ce que j'appelle ici de l'ops.

Lorsqu'une équipe growth n'a pas de tech ou peut difficilement prioriser ses besoins dans la roadmap produit, elle trouve son alternative dans une flopée d'outils marketing.

Martech
Martech

Ces outils sont clairement là pour remplacer les besoins en tech. Construction d'une landing page avec Unbounce ou encore automatisation de certaines tâches avec Zapier... on cumule sans vraiment prêter attention à la scalabilité et à la dette qu'on cumule.

Finalement il devient difficile pour une personne non tech de maitriser tous ces outils, de les benchmarker et de faire le bon choix avec comme critère important : est-ce que cet outil va suivre notre croissance ?

Chez Qonto, on a fait le choix de déléguer cette responsabilité aux Growth Engineers.

L'engineering arrive quand on atteint la limite de ces outils.

Comment continuer à grossir si cet outil nous empêche ? Les enjeux deviennent plus complexes et plus sensibles avec la croissance du business. Avec la flexibilité qu'apporte aujourd'hui l'engineering, on peut penser que tout est faisable techniquement.

Et le marketing dans tout ça ?

Un growth engineer est le mix entre la tech, le marketing et la data. Pour ma part, je pense que la technique est l'aspect qui doit être le plus dominant. Chez Qonto, nous préférons recruter des développeurs qui ont des solides expériences et compétences techniques et de légères connaissances en marketing que l'inverse.

Nous faisons ce choix au vue des responsabilités qu'il aura et que le fait de baigner au quotidien dans une équipe Growth, lui permettra d'acquérir les compétences suffisantes en marketing.

Quels sont les rôles et responsabilités d'un Growth Engineer ?

Après t'avoir introduit tous les buzzwords du milieu, je vais à présent centraliser ce qu'il est important pour toi de savoir si tu souhaites devenir growth engineer.

Voici les rôles et les responsabilités qui sont selon moi importants à avoir :

Rôles

A la différence d'un software engineer, un développeur dans une équipe marketing sera beaucoup plus proche du business. Ce qu'il mettra en place aura un impact direct sur les KPI de l'entreprise. Il est donc important qu'il puisse comprendre les besoins marketing et les traduire en solutions techniques.

Il est important qu'il maitrise tous les outils de la stack mise à disposition de l'équipe growth. Il doit pouvoir comprendre les limites de ces outils et la valeur qu'ils apportent. Tous ces outils ont un coût et il est facile de les cumuler. A terme, il faut optimiser et comprendre comment faire évoluer cette fameuse stack.

Responsabilités

Lorsqu'on lance une expérimentation, on a besoin de mesurer les résultats pour comprendre son impact. Pour mesurer, il faut forcément pouvoir collecter cette donnée.

Il est important de mettre en place des solutions techniques qui durent dans le temps et qui auront un coût de maintenance moindre. La qualité concerne : l'expérience utilisateur qu'aura soit le prospect ou le client à travers la solution mise en place et l'experience utilisateur que votre équipe aura sur les outils mis en place.

Avec le nouveau règlement sur la RGPD et les questions qui se posent de plus en plus sur la collecte de données tierces, il devient crucial de penser à comment anonymiser et sécuriser la donnée des clients à travers tous les outils qui seront inter-connectés.

Il ne faut clairement pas négliger l'aspect développeur même lorsqu'on travaille dans une équipe marketing. J'entends souvent dire qu'il vaut mieux privilégier la rapidité d'exécution que la qualité. Je pense qu'il faut voir sur le long terme, je ne dis pas non plus que l'inverse est mieux mais il faut faire le nécessaire pour garder une qualité et cela même au sein de la codebase. Ca se traduit donc par : tester, cleaner et refactorer son code.

Quelles sont les compétences d'un Growth Engineer ?

3 Competences Cles Tech Data Et Marketing Digital
3 Competences Cles Tech Data Et Marketing Digital

Les compétences techniques d'un growth engineer se rapprochent beaucoup de celle d'un développeur web full-stack sauf que celui-ci doit avoir une approche différente des choses. Il doit pouvoir s'appuyer sur ses forces en développement web pour les mettre au service du business.

La partie "growth" est tout aussi importante dans les compétences de ce profil. Il s'agit d'une somme de connaissances dans la data, l'analytique et le marketing digital qui viennent compléter les forces d'un développeur.

Hard skills

HTML5 et CSS3 sont pour moi obligatoires dans ce rôle. Comprendre le monde du digital commence par la connaissance de ces technologies. Il est primordial pour un growth engineer de maitriser ces langages.

Cela signifie avoir une solide connaissance des technologies back-end (côté serveur) et front-end (côté client). Peu importe le langage de programmation ici : Python, Ruby, ou encore Javascript avec Node, Angular ou React. Forcément en fonction de l'entreprise sur laquelle tu vas tomber la stack sera déjà plus ou moins définie.

La donnée et la façon dont on la collecte, stock et distribue feront forcément partie du quotidien. C'est un gros plus si la personne a déjà eu l'occasion de travailler avec des: - Data warehouse comme Snowflake, BigQuery ou Redshift, - Customer Data Platform comme Personas de Segment ou Hull.io, - Des Data tools integration comme Segment Connections ou Google Tag Manager.

Une fois que les les expériences ont été lancées et que la donnée a été collectée, il faut pouvoir la mesurer. Il s'avère parfois que les entreprises ont déjà leur équipe de Data Analyst ou de BI. Néanmoins, c'est une forte valeur ajoutée d'avoir des solides connaissances en SQL pour extraire cette donnée et la faire parler.

N'oublions pas les compétences liées au marketing digital. Ces trois piliers de l'acquisition demandent toutes des compétences techniques. L'attribution, les AB test ou encore le SEO technique peuvent faire la différence sur le CV d'un growth engineer.

Si les hard skills sont la première chose que regarderont les recruteurs sur ces profils, il ne faut pas négliger les soft skills pour autant. Ils peuvent être aussi déterminants que des compétences techniques.

Le premier point que j'ai mis dans la section "Rôle" c'était : un développeur au sein d'une équipe marketing. Le fait de préciser cela, change totalement la posture que devra avoir cette personne.

Soft skills

Savoir être à l'écoute des besoins de son équipe est un élément clé pour ce rôle car tu seras en première ligne de tous les besoins techniques. Il te faudra donc réussir à comprendre la finalité, à challenger, à prioriser, à te faire comprendre et à délivrer à temps.

Etre un tech parmi des personnes non tech demande de la bienveillance. Ce qui te semble évident ne le sera certainement pas pour les autres personnes de l'équipe. Il faut faire donc preuve de patience et trouver les bons mots pour amener à une meilleure collaboration.

Il faut pouvoir prendre le temps d'expliquer les choses. Je ne réinvente pas la roue ici mais il faut bien prendre conscience que la communication écrite et orale restent un facteur primordial. Tu vas probablement devoir reporter à un manager qui n'aura pas les même compétences techniques que toi. C'est pourquoi il faut ajuster sa façon de dire les choses en fonction de la personne qui réceptionne.

Le secret des team growth a succès réside dans la collaboration. C'est le fait de pouvoir mixer les différentes expertises qu'on arrive à avoir de l'impact sur la croissance du business. Il ne faut pas être passif et attendre des autres qu'ils facilitent cette organisation. Il faut être le premier vecteur de ta future success story avec ton équipe.

Quelles formations suivre pour devenir Growth Engineer ?

La nouveauté de ce métier qui amène à une mixité des compétences techniques et non techniques font qu'il n'y a pas de formation spécifique pour devenir growth engineer.

Aujourd'hui chez Qonto, nous regardons principalement les différentes expériences que la personne a pu avoir : software engineering, entrepreneuriat, formation en marketing mais reconversion en tant que développeur...

En fonction de la formation de base, je conseillerai différentes choses pour compléter ce qu'il te manque :

Si je viens d'une formation d'ingénieur en informatique

Suivre des formations en ligne pour comprendre le marketing analytique et le marketing digital :

Marketing Analytique sur Udacity : https://www.udacity.com/course/marketing-analytics-nanodegree--nd028

Marketing Digital sur Udacity : https://www.udacity.com/course/digital-marketing-nanodegree--nd018

Si je viens dune formation marketing ou commerciale

Développeur web sur OpenClassrooms : https://openclassrooms.com/fr/paths/185-developpeur-web (je suis mentor, n'hésite pas si tu as des questions).

La formation OneMonth : https://onemonth.com/courses/rails

Si je n'ai fait aucune de ces formations

Photo By Hello Im Nik 🎞 On Unsplash
Photo By Hello Im Nik 🎞 On Unsplash

Comme je te disais, il n'y a pas de formations spécifiques aujourd'hui pour ce métier. Même si les formations qui se rapprochent le plus sont celles de développeur web, il reste encore d'autres aspects pour te permettre de devenir growth engineer.

Depuis maintenant plus de 2 ans chez Qonto et chez OpenClassrooms, en tant que mentor sur le parcours "Développeur Web", j'ai décidé de lancer ce blog pour justement t'apporter les connaissances nécessaires sur le growth engineering et faire de toi un growth engineer 🔥.

Si tu souhaites m'écrire pour échanger ou me poser des questions : jc@4nontech.com

Si tu as envie de savoir comment en 2 ans le growth engineering chez Qonto nous a permis de passer de 5.000 à 75.000 clients, tu peux laisser ton email.